PROGRAMMES DU 26-01-2020

SOREC Quinté+ SOREC N°2    SOREC R1    SOREC R2

R1C7 - GRAND PRIX D'AMERIQUE - Dimanche 26 Janvier 2020

Heure: 16h10   Spécialité: ATTELE   Distance: 2700m   Allocation: 900000€   Partants: 18  
Base presse quinté :   9
Nom Cheval Dist. Def S/A Jockey/Driver Entraîneur Record Gains Dernières performances
1EXCELLENT2700D4M6A. ABRIVARDL.CL. ABRIVARD-480340Da(19)1a1a2a4a4a4a2a6a
2CHICA DE JOUDES2700D4F8A. LAURENTA. LAURENT-6076707a(19)1a3a2a1aDa1a3a1a
3LOOKING SUPERB2700D4M7D. THOMAINJ.M. BAZIRE-6363436a(19)7a9aDa3a5a9a4a2a
4VIVID WISE AS2700D4M6Y. LEBOURGEOISA. GOCCIADORO-668136(19)3a7a1a3a1a1a
5ENINO DU POMMEREUX2700D4M6M. ABRIVARDS. ROGER-7435302a(19)2a5a5a9a2a1a2a2a
6DELIA DU POMMEREUX2700D4F7F. NIVARDS. ROGER-8885505a(19)1a8a2aDaDaDa9a7a
7DAVIDSON DU PONT2700D4M7F. OUVRIEJ.M. BAZIRE-9148103a(19)0a0a1a9a0a2aDa4a
8BAHIA QUESNOT2700D4F9J. GUELPAJ. GUELPA-920646(19)2a6a0a3aDa2a2a2a0a
9FACE TIME BOURBON2700D4M5B. GOOPS. GUARATO-1068550(19)1a1a1a1a1a2a1a1a1a
10MILLIGAN'S SCHOOL2700D4M7A. BARRIERS. MELANDER-1136342(19)6a1a1a1a7a1a
11VITRUVIO2700D4M6A. GOCCIADOROA. GOCCIADORO-1193320(19)4a9a7a2a6a1a
12UZA JOSSELYN2700D4F9P. VERCRUYSSER. AEBISCHER-12746787a(19)4a4a1a2a6a
13VALKO JENILAT2700D4M11P.PH. PLOQUINS. GUARATO-1303915(19)0aDaDa5a1a7a6a5a0a
14RINGOSTARR TREB2700D4M10J.PH. MONCLINJ. RIORDAN-1648631(19)Da3a1a1aDaDa
15BILLIE DE MONTFORT2700D4F9G. GELORMINIS. GUARATO-2082981(19)1a3a3a4a1a2a1a5a3a
16BELINA JOSSELYN2700D4F9J.M. BAZIREJ.M. BAZIRE-23354701a(19)0a0a0a6a0a1aDa1a
17PROPULSION2700D4M9O. KIHLSTROMDaniel REDEN-31380592a(19)1a1a1a2a1a
18BOLD EAGLE2700D4M9E. RAFFINS. GUARATO-4956617(19)5a2a1a2a3a1a4a1a2a

Presse Pronostic
CanalTurf.com 7 - 16 - 3 - 9 - 6 - 1 - 17 - 18
Equidia 7 - 9 - 1 - 16 - 3 - 6 - 8 - 18
Geny Courses 7 - 9 - 6 - 3 - 16 - 1 - 4 - 18
TurfPronos.fr 7 - 9 - 16 - 3 - 1 - 6 - 17 - 18
ZEturf.com 7 - 9 - 3 - 6 - 1 - 18 - 16 - 4
Zone-Turf.fr 9 - 7 - 1 - 16 - 6 - 3 - 18 - 17
SYNTHESE 7 - 9 - 16 - 3 - 1 - 6 - 18 - 17

Scores des chevaux cités




Nombre de fois cité dans les 3 premiers




Nombre de fois cité dans les 5 premiers





Nombre de fois cité dans les pronostics




Le calcul des Scores repose sur une pondération du cheval par sa position dans le pronostic. La fonction utilisée pour cette pondération est une Gaussienne dont la largeur à mi-hauteur est 3 (priorité au trio de tête). C'est la Loi des grands nombres.


Analyse ZEturf du quinté
1 EXCELLENTLe protégé de la famille Abrivard est l'un des survivants d?une génération des ?E? un peu bancale (et amputée en plus d?Erminig d?Oliverie, éliminée aux gains), et si en début de meeting on ne pensait pas le voir au départ de la belle, avec une chance qui plus est, les choses ont changé car il s?est déclenché ces derniers mois. Il a toujours été bon, mais manquait sans doute encore de force pour déplacer son grand gabarit, mais à présent il a franchi un cap, ce qui l?a amené à l?emporter dans le Prix Doynel de Saint Quentin, et surtout dans le Prix Ténor de Baune, ce qui lui a permis de composter son ticket pour l?Amérique. Fautif au départ du Prix de Belgique (ferré), il sera mis à 110% pour ce rendez-vous, et s?il ne manque pas sa mise en jambe, ce qui est son seul point faible, il est capable de regarder ses aînés droit dans les yeux. Pour les places. 
2 CHICA DE JOUDESElle et Alain Laurent ont gagné le c?ur des turfistes ces dernières semaines, car il faut dire que la ?dame de fer?, comme on l?appelle souvent car elle est très dure à l?effort, est vraiment attachante, ayant gravi peu à peu les échelons, jusqu?à glaner son ticket pour la belle en finissant deuxième du Prix de Bretagne derrière Davidson du Pont. Les choses seront plus compliquées ce dimanche car elle risque même d?avoir du mal à aller devant dans une course où tout le monde a le couteau entre les dents, mais il est plaisant de la voir au départ malgré tout. Seconde chance. 
3 LOOKING SUPERBPremier protégé de Jean-Michel Bazire au départ, il n?est autre que le dauphin de Belina Josselyn l?an passé, à l?issue d?une course splendide d?ailleurs. C?est un cheval qui a besoin d?être sollicité au travail pour fournir sa pleine mesure, ce qui explique qu?il n?ait pas souvent reproduit cette valeur depuis, mais on a vu dans le Prix de l?Atlantique à Enghien, et surtout dernièrement dans les préparatoires, qu?il serait au top le jour J, et son dernier travail le confirme. Lui aussi doit s?élancer sur la bonne jambe, auquel cas il peut tenter de faire aussi bien qu?en 2019. Une très belle chance ! 
4 VIVID WISE ASUn trotteur italien qui a toujours été hyper estimé par son entourage, et même s?il n?avait pu être exploité comme il se doit lors de son passage chez Sébastien Guarato, il a depuis totalement rassuré et réalisé de très grandes performances, comme lors de son succès dans le Prix Marcel Laurent. Malheureux dans le Prix Ténor de Baune où il fut la note après un départ manqué, il  a pu glaner son ticket en finissant bon troisième du Prix de Bourgogne où il a réalisé quelque chose de très difficile en négociant le dernier tournant en quatrième épaisseur, et sur un drôle de pied. Il a de la tenue c?est certain, et s?il peut s?élancer correctement et se faire ramener, il a les moyens de jouer une place, sauf si son pilote du jour décide d?aller devant, ce qui n?est pas impossible. A ne pas négliger toutefois. 
5 ENINO DU POMMEREUXIl est la belle histoire de son éleveur Noël Lolic qui aura aussi au départ sa s?ur utérine Délia, ce qui n?est pas souvent arrivé dans la plus belle course du calendrier. Quoiqu?il en soit, on en attendait un tout petit peu mieux ces derniers mois, aussi bien dans le Critérium des 5 ans, que cet hiver, où il n?a pu vaincre, et a finalement acquis sa participation en allant devant dans le Prix de Belgique où seule Belina Josselyn l?a devancé. Il faudra faire mieux que cela pour jouer les tous premiers rôles ce dimanche, et avant le coup, nous le verrons surtout pour une quatrième ou une cinquième place après un parcours sage. Outsider.
6 DELIA DU POMMEREUXLa s?ur d?Enino donc, que l?on a toujours beaucoup aimée et qui s?est façonnée avec le temps, aussi bien sur la vitesse que sur la dureté. Elle a connu des soucis de santé l?hiver dernier alors qu?elle avait été étincelante en tout début de meeting, mais elle a pu revenir à son meilleur niveau ces derniers mois, ce qui lui a permis de dominer Bold Eagle dans le Prix du Bourbonnais après un parcours en or dans le dos du champion de Pierre Pilarski, assez sûrement d?ailleurs. Depuis, on a fait dans le léger avec elle pour ne pas risquer la même mésaventure qu?il y a un an, et son comportement dans le Prix de Belgique a été en tous points rassurant car elle a fini avec les premiers, dans une belle action. Pieds nus pour la belle, la partenaire de Franck Nivard aura pour elle de savoir démarrer et donc d?attendre pas trop loin de la bataille acharnée qui se jouera sans doute devant. Ces courses-là, le crack-driver manchois les mène à merveille. Attention !
7 DAVIDSON DU PONTIl y a des rendez-vous manqués, et il y a des rendez-vous pris un an avant qui finalement tiennent leurs promesses. Celui-ci en fait partie. Car si Belina avait gagné la belle en 2019, l?autre élève, sculptural, de Jean-Michel Bazire, avait réalisé une performance d?un autre monde en étant tout de suite dans la bagarre et en se défendant à merveille jusqu?au bout. Il était alors d?ores et déjà le favori pour ce cru 2020. La suite n?a fait que confirmer cet état de fait, et notamment ce succès très facile dans le Prix de Bretagne, qui lui a permis de se préparer gentiment pour ce 26 janvier. Dans le ?Belgique?, il a été la ?MIR (meilleure impression de la réunion), refaisant un terrain considérable pour finir troisième en venant des derniers rangs, le tout en étant ferré. La peinture parée des couleurs de Jean-Yves Rayon s?avance là comme étant le cheval à battre, sans aucun doute. Franck Ouvrie doit maintenant convertir cette occasion en or de gagner son premier Prix d?Amérique. Notre préféré !
8 BAHIA QUESNOTLa première rescapée des ?B? au départ, cette génération fantastique, elle a retrouvé une seconde jeunesse chez Junior Guelpa depuis plus d?un an maintenant, et elle a été programmée pour valider son passeport dans le Prix de Bourgogne, où elle a réalisé une excellente performance car elle a fait tout le travail pour venir depuis le haut de la montée, et elle n?a jamais molli pour finir. Préservée depuis, elle va courir sur la fraîcheur ce dimanche, mais l?on peut penser qu?elle sera surtout redoutable dans le Prix de France dans deux semaines sur 2.100 mètres, même si un accessit ne saurait lui être interdit ici. L?un de nos regrets. 
9 FACE TIME BOURBONLe troisième représentant de la Scuderia Bivans au départ, il est aussi le plus talentueux de tous, en dépit de son jeune âge, qui en fait le cadet de la course. Il va tenter de réaliser l?exploit de son aîné Bold Eagle, qui l?avait emporté à 5 ans lui aussi, de bout en bout on s?en souvient, devant Timoko. Et honnêtement, il en a sans aucun doute les moyens. Monstre de vitesse, ce cheval magnifiquement né, élevé par un Monsieur, Rainer Engelke, a échappé de peu à la mort ce qui en fait un miraculé ayant peut-être à ce moment-là gagné le supplément d?âme qui en fait un vrai crack. Fantastique lauréat de l?UET cet automne en Finlande, il a bien failli être battu par Campo Bahia dans le Critérium Continental il y a un mois, mais au-delà du fait que son rival s?est montré fautif à l?entrée de la ligne droite, lui avait réalisé quoiqu?il en soit un dernier kilomètre d?outre-tombe pour revenir. Maintenant, il doit affronter ses aînés pour la première fois ce dimanche, un défi à la hauteur de son talent. Il n?ira pas devant, son mentor l?a précisé, mais il a aussi une drôle de pointe de vitesse quand elle est est préservée, peut-être la plus grosse de tous les engagés dans ce Prix d?Amérique. La bataille promet énormément. Base !
10 MILLIGAN'S SCHOOLUn Prix d?Amérique ne serait pas un Prix d?Amérique sans visiteur scandinave (ils seront trois au départ), mais les Ze's qui suivent assidument les courses suédoises chez nous ont pu le voir évoluer très régulièrement ces dernières semaines. Ce protégé de Stefan Melander fait partie des meilleurs chevaux d?âge là-haut, et surtout, comme Propulsion, il a de la tenue à revendre. Quoiqu?il en soit, il a un peu déçu dans une ?Golddivision? fin décembre à Solvalla, et dans le Prix d?Eté sur ce parcours en fin d?été, il avait montré quelques limites. Seconde chance ici. 
11 VITRUVIOAutre pensionnaire d?Andrea Gocciadoro au départ, il a surtout beaucoup de vitesse, mais ses sorties à Vincennes cet hiver n?ont pas laissé un souvenir impérissable, même s?il n?a pas démérité dans le Prix Ténor de Baune derrière Excellent. Il n?a pas été revu depuis et participe ici car il a les gains pour le faire, mais on a surtout envie de l?attendre dans le Prix de France où il sera plus en vue. Compliqué. 
12 UZA JOSSELYNUn peu comme le précédent, cette championne Suisse de René Aebischer a surtout sa chance dans le Prix de France dans deux semaines, elle y avait d?ailleurs pris la deuxième place l?an passé derrière Readly Express. Ceci étant, elle avait contribué à dynamiter la course l?an passé, et cet hiver elle s?est montrée fort rassurante à diverses reprises dans les préparatoires. Très rapide au départ, même à la volte, elle pourrait encore se retrouver rapidement dans la bataille, avant de trouver le temps long, sauf si cette fois on essaye de la préserver pour la faire finir, auquel cas une cinquième place ne paraît pas utopique. A voir.
13 VALKO JENILATIl va donc être le premier cheval de 11 ans à participer au Prix d?Amérique, la limite d?âge pour les vieux chevaux ayant été repoussée de quelques mois, justement pour permettre cela. Ceci étant, il n?a pas couru de l?hiver et n?a pas été revu depuis fin octobre et une performance pour le moins décevante à Mons. D?aucuns voient en sa participation une façon d?éliminer Erminig d?Oliverie qui aurait, elle, eu une chance de faire l?arrivée. En ce qui le concerne, pareille chose semble bien difficile, mais ses propriétaires seront heureux de voir leur cheval au départ de la belle, une dernière fois. Impasse.
14 RINGOSTARR TREBLe deuxième suédois au départ, même s?il est italien d?origine et entraîné par un américain, ce vainqueur de l?Elitloppet 2018 a connu des soucis de santé par la suite, mais il s?est montré plutôt rassurant en Suède ces derniers mois. En revanche, c?est surtout un vrai cheval de vitesse que l?on verra avec intérêt dans le Prix de France. Fautif dans le Prix de Bourgogne alors qu?il avait encore un peu de gaz, cette course devrait lui servir de préparation pour dans deux semaines. Pour une cote. 
15 BILLIE DE MONTFORTElle est quand même sacrément attachante cette élève de Sébastien Guarato qui est là depuis le début, parmi les meilleurs de sa génération, et qui a encore été capable, avec un parcours en or, de glaner son passeport pour l?Amérique dans le Prix du Bourbonnais (troisième) avant, encore mieux, de gagner le Prix de Bourgogne. Son mentor a su lui garder un moral intact en courant le Tour Européen, et elle est plus vaillante que jamais à 9 ans. Bien sûr, les choses se compliquent quelque peu ici, mais avec un parcours en or, car elle sait démarrer, elle peut ramasser quelques chevaux fatigués dans la phase finale. Pas impossible.
16 BELINA JOSSELYNLa troisième élève de Jean-Michel Bazire au départ, la ?ballerine?, comme on aime l?appeler à cause de ses allures aériennes, n?est autre que la tenante du titre de ce Prix d?Amérique qu?elle aurait pu remporter deux ans auparavant si Bold Eagle ne l?avait pas pistée, car elle y avait été prodigieuse. Depuis, elle a malheureusement connu quelques soucis de jambe, et la défense de son titre a longtemps été en suspens car son mentor a mis beaucoup de temps à la retrouver. On l?a enfin revue à son avantage, partiellement tout au moins, dans le Prix de Belgique où elle l?a emporté malgré un parcours en dehors tout au long du dernier kilomètre. Il faudra faire encore plus fort pour s?imposer de nouveau ici, mais elle était magnifique d?allures lors de son dernier travail. Reste à savoir si le mental est toujours là. Mais sur ce que l?on a vu cet hiver, on a plutôt envie de la garder pour une place. A retenir. 
17 PROPULSIONOn a peur que le train soit déjà passé en ce qui le concerne, mais on est très heureux de le voir au départ car ce cheval attachant a souvent connu des malheurs à Vincennes, sauf lors de sa dernière venue, dans le Prix d?Eté, où il a hérité du succès après la faute de Cleangame qui avait course gagnée, et qui aurait été quasiment imbattable ce dimanche si les hongres avaient eu le droit de courir. Sa participation a également été longtemps en suspens, d?autant qu?il devait même être retiré ces derniers mois, mais son mentor s?est finalement laissé tenter, malgré sa récente défaite en Suède, ce qui veut dire qu?il doit être assez en forme pour avoir sa chance. Il avait laissé des regrets l?an passé dans cette épreuve, et l?on espère qu?il n?en sera pas de même ici. A Orjan Kihlström de lui donner enfin le parcours dont il a besoin pour briller dans la belle. Pour une petite place !  
18 BOLD EAGLELe champion de Pierre Pilarski est toujours dans le c?ur de nombreux turfistes depuis ses deux succès dans cette course à 5 et 6 ans, même s?il a perdu quelque peu de sa superbe par la suite. Mais il aime toujours aller aux courses, et le moteur est toujours bien présent, même si ce parcours de la grande piste représente toujours le bout du monde pour lui. Ceci étant, il a pris la deuxième place du Prix du Bourbonnais, où il avait pu aller devant et imprimer un faux-train, avant d?être nettement plus (trop) gourmand dans le Bourgogne où il a rendu les armes dans la ligne droite. Eric Raffin, son pilote depuis cet hiver, va devoir lui donner le parcours de rêve ce dimanche pour figurer à l?arrivée, mais le Sulky d?Or en titre en est largement capable. Pour les places.